PRÉSENTATION

Jeunes, venez découvrir notre    sport en allant sur la page vidéo

 

Club H2Sub de Hyères les Palmiers.

Lieu des entraînements 

Piscine municipale de Hyères

Avenue Ambroise Thomas.

83400 HYERES

(en face du jardin Olbius Riquier)

 

 

Programme des entraînements cliquer ici

 

Horaires + de 12 ans et Adultes :

Mercredi de 19h00 à 21h30, RDV au niveau du snack

Vendredi de 19h00 à 21h30, RDV au niveau du snack

 

Horaires Jeunes de 9 à 12 ans :

Vendredi de 18h45 à 20h00 au niveau du petit bain pour les enfants

 

Attention ! Il n’y a pas d’entraînement pendant les vacances scolaires et les jours fériés.

Le club Hyères Hockey Subaquatique (H2Sub) est heureux de vous accueillir sur      son site. Vous trouverez beaucoup d’informations sur le hockey subaquatique.

 

C’est quoi, le hockey subaquatique ?

Ce sport a été inventé en 1956 en Angleterre, et introduit en France en 1968 à Montauban.

Le principe du jeu : 2 équipes de 10 joueurs (6 dans l’eau et 4 remplaçants), évoluant en apnée, tentent de placer un palet dans les buts adverses, à l’aide d’une crosse de petite taille. Les matches durent 2 x 15min, avec une mi-temps de 3min. La surface de jeu est le fond d’une piscine de 25m, d’une profondeur moyenne de 2m. Le hockeyeur est équipé de palmes, masque et tuba. Il a un bonnet, un gant et un protège-bouche. Il existe de nombreux gestes techniques et différentes tactiques de jeu. Ce sport est bien sûr assez physique, mais avec l’entraînement, on apprend rapidement à se placer correctement et à faire les bons gestes au bon moment, ce qui économise beaucoup le joueur. Il n’est pas nécessaire d’être champion d’apnée pour pratiquer le hockey. Là aussi, c’est l’entraînement qui augmentera la capacité du joueur à tenir son apnée.

Deux arbitres aquatiques (en apnée) et un arbitre principal assurent le respect des règles du jeu. Les règles sont simples : il est interdit de faire obstruction ou d’accrocher l’adversaire. On ne peut toucher le palet qu’avec sa crosse. Pour le reste, tout est permis ou presque !

Chaque année sont organisés des championnats nationaux (4 divisions chez les hommes, 2 chez les femmes, et un championnat jeunes comprenant les catégories benjamins, minimes, cadets et juniors). Il existe environ 3000 pratiquants dans l’hexagone. Sur le plan international, le hockey français se porte bien puisque l’équipe de France masculine est toujours sur le podium des Championnats d’Europe et des Championnats du Monde depuis 1998. ( une trentaine de nations représentées, dont USA, Australie, Afrique du sud….).

 

Vous désirez faire un baptême de hockey ? 

C’est facile. Il suffit de prendre contact avec nous au : 

06 13 30 15 79 ou 06 84 55 68 14

A partir de quel âge ? Dès 9 ans, sous réserve de maîtriser l’utilisation des palmes, du masque et du tuba.

Et les adultes ? Vous êtes les bienvenus ! Il existe toutes les catégories d’âges : des benjamins (9-10 ans) jusqu’au vétérans (+ de 35 ans).

Et les filles ? Contrairement aux idées reçues, le hockey subaquatique n’est pas un sport de brutes, et le jeu féminin, très technique et moins physique que chez les garçons, vous plaira certainement… alors rejoignez les équipes féminines de la région !

Que faut-il comme matériel ? Un maillot de bain, des palmes souples (pas de palmes de chasse sous-marine), un masque et un tuba. On vous prête le gant, la crosse, le bonnet et les palets.

Faut-il manger avant ? Comme vous voulez ! Mais mangez léger… prenez au moins une petite collation avant le baptême.

C’est gratuit ? Oui. Par la suite, si le hockey vous plaît, vous pourrez vous inscrire au club.

Faut-il un certificat médical ? Non, pas pour un baptême, mais il sera nécessaire si vous décidez de vous inscrire au club.

 

Historique du hockey en France cliquer ici

 

Historique du hockey dans le monde cliquer ici

 

Organigramme de la CNHS cliquer ici

Questions fréquentes

Faut-il être fort en apnée ?

Pas nécessairement, l’entraînement vous permettra de vous améliorer. Il faut également savoir que les apnées sont courtes, rarement plus de 10 ou 20 secondes.  Donc inutile d’être un champion d’apnée pour pratiquer le hockey !

C’est très fatigant ?

Le hockey est un sport physique, qui permet de travailler à la fois le souffle et tous les muscles du corps. Il développe également une grande aisance sous l’eau. C’est donc un sport très complet. Mais là aussi, inutile d’être marathonien pour jouer au hockey : il existe différents niveaux de jeu, du loisir à la compétition de haut niveau. Vous trouverez donc la catégorie qui vous convient en fonction de votre potentiel.

Faut-il une ceinture de plomb pour tenir debout sur le fond ?

Surtout pas ! Le joueur descend au fond de la piscine en palmant. Il évolue ensuite sur le fond à plat ventre, et non debout. La ceinture de plomb est inutile et elle empêcherait le hockeyeur de se maintenir à la surface pour respirer efficacement…

Comment fait le goal pour rester dans les buts ?

Nous n’avons pas encore trouvé de joueur capable de tenir au fond en apnée pendant toute une mi-temps de 15 min… ! La défense s’organise donc en relais, il n’y a pas de goal. Les défenseurs se relaient chacun à leur tour pour empêcher les adversaires de marquer un but.

Et l’arbitre, il a des bouteilles ?

Non, il serait trop lent pour suivre des actions rapides comme les contre attaques ou les changements d’aile. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir 2 arbitres dans l’eau en apnée, un de chaque côté du terrain, et un arbitre principal sur le bord du bassin.

Il y a des risques ?

Le hockey est un sport de contact, on peut se faire quelques bosses, mais rien de grave heureusement ! Le milieu liquide amortit très bien les petits chocs. Une particularité également : les apnées sont très courtes,  il n’y a donc jamais de syncope, ni à l’entraînement ni en compétition.

J’adore l’eau, mais les palmes, le masque et le tuba me gênent !

Les entraîneurs vous aideront à vous familiariser avec ce matériel, car il est indispensable. Les jeunes enfants notamment redoutent de respirer dans un tuba. Après quelques séances, ils n’y feront même plus attention… !

Le hockey, c'est aussi pour les filles ?

Bien sûr ! Il existe un championnat de France féminin et une équipe de France. Le club de Hyères compte plusieurs joueuses, certaines évoluant en groupe France. Si ce sport reste un peu physique, il est surtout basé sur les techniques et la tactique de jeu, limitant donc les contacts au minimum. Les championnats féminins sont très agréables à regarder, privilégiant le jeu collectif et les feintes, véritables ballets aquatiques… !

Et les spectateurs ?

C’est un problème ! Malheureusement, dans les gradins d’une piscine, les spectateurs ne voient pas grand-chose, juste des palmes et des tubas lorsque les joueurs viennent respirer en surface… c’est pourquoi, lors des championnats nationaux, les bassins sont équipés de caméras sous-marines qui retransmettent les images des matches sur grand écran.